01/02 Novembre 2008 : A la découverte de Buenos Aires…

La visite de la ville se poursuit, nous essayons d’avoir une vue d’ensemble sur les différents quartiers qui composent cette grande ville.

Le nôtre est très résidentiel et assez chic, mais en s’éloignant un peu, on peut déjà rencontrer la misère et ses pauvres gens qui traînent derrière eux dans de grands sacs plastiques et parfois sur des chariots, leur maigre butin amassé au fond des poubelles.

Samedi 1 novembre, visite du quartier de la Boca, sans doute le plus connu et le plus typique de cette ville.

Les mises en garde sont nombreuses quant à ce quartier. Nous y allons en taxi, faute d’avoir trouvé un bus.

Nous allons directement à Caminito.

Cliquez ici pour agrandir la photo

Le quartier rendu célèbre par ses maisons en tôle toutes peintes de couleurs différentes. Pour la petite histoire, dans ce quartier autrefois portuaire, un bébé abandonné fut recueilli par une famille très pauvre. Dans les années 1920, ce bébé  devenu un  célèbre peintre : Quinquela Martin,  fit construire une école dans son quartier d’origine et pour égayer l’endroit, demanda aux habitants de la Boca d’apporter de la peinture pour peindre les murs.

Cliquez ici pour agrandir la photo

Chacun apportera un fond de peinture de couleur différente. Le résultat, très coloré plu aux habitants du quartier qui décidèrent de faire la même chose sur leur maison de tôle et de bois.

Aujourd’hui, l’endroit est très touristique, mais le charme demeure et c’est vraiment un régal de se promener dans ces rues si gaies.

Après s’être fait arrêter toutes les 2 minutes par des rabatteurs (toujours très sympathiques) devant les nombreux restaurants de la rue, nous en choisissons un, toujours sur les conseils du Routard.

Au moment de demander la cuenta, nous sortons nos pesos et nous remarquons que nous sommes moins riches que nous l’avions pensé, tellement mis en garde avant de venir jusqu’ici, nous n’avions presque pas pris d’argent.

Le restaurant ne prenant pas de CB, Olivier se fait expliquer tant bien que mal où se trouve la banque la plus proche et me laisse avec los dos ninos.

Je le vois revenir dix minutes plus tard, sans argent, une deuxième explication plus tard (c’est promis, la prochaine fois je filme !) Olivier repart confiant.

Dix minutes de plus il  revient… toujours sans argent ! Le distributeur était vide.

On a beau recompter et vider nos fonds de poches, il nous manque toujours 17 pesos.

Je propose de laisser un enfant en gage (non je blague, un passeport !) le temps de trouver une autre banque (ah ! il n’y en a pas d’autre ?)

Bon, on fait quoi, la plonge ?

La serveuse prend l’addition et nos pesos et va défendre notre cause perdue auprès du patron. Elle revient souriante : «  c’est bon, vous pouvez y aller, c’est un peu notre faute aussi nous aurions pu avoir la machine à CB !!! »

Muchas gracias senora et merci au Routard de sélectionner des endroits si sympa !!!

Nous pousserons la balade jusqu’au stade mythique de la Bombonera.

Cliquez ici pour agrandir la photo

Là où  le « dieu » Maradona fit de nombreux exploits, d’ailleurs nous le croiserons plusieurs fois ce personnage si cher au cœur des argentins, en sosie, en statue, en dessin….

Pour mon plus grand regret, le fait de ne plus avoir de pesos en poche me privera d’acquérir une des  peintures exposées par les nombreux peintres talentueux du quartier.

Pour finir la journée, un petit tour de métro, nous le prenons rarement, mais sur la ligne A, la plus ancienne (1910), circule encore un vieux métro avec ses wagons en bois, ses vieux bancs, son portier et son chauffeur un peu distrait qui oubliera juste de s’arrêter à l’une des stations : petite marche arrière et ni vu ni connu !

Les enfants feront le voyage aux premières loges.

Dimanche 2 novembre, nous visitons un autre quartier typique et également touristique, le quartier de San Telmo. Le dimanche, ce quartier est très animé car il s’y tient une sorte de foire à la brocante..

Sitôt  » sautés  » du bus, nous nous laissons emporter par la foule et guidés par les différents groupes de musiciens.

Olivier se balade caméra au poing, appareil photo en bandoulière et sac à dos de 20 kg sur le dos bien décidé à ne rien laisser passer. Moi et Robin, nous râlons de devoir nous arrêter toutes les 2 secondes pour une séance prise de vue…

Nous assisterons ici et là à plusieurs démonstrations de tango, mais le côté piège à touriste nous gêne un peu.

Nous rentrerons en bus, et là, accrochez vos ceintures, cœurs et estomacs sensibles s’abstenir. (interdiction de manger un piquito avant de monter !).

A Buenos Aires pour prendre le bus il faut aimer le sport ! Dans son bus le chauffeur est roi, d’ailleurs le bus est souvent customisé : petits rideaux à frange, miroirs entourés de fourrure… Nous devons lui annoncer où nous allons et en fonction nous payons le montant affiché sur la machine avec des pièces de 0,90 à 1 pesos (pas de monnaie : pas de bus c’est l’expulsion !) Tout cela se fait en roulant, car les arrêts sont express. Chanceux celui qui aura trouvé une place assise, car entre chaque arrêt (très nombreux ), c’est une véritable lessiveuse qui se met en route.

Robin : « Maman t’as vu, il est passé au rouge ! »

Moi : « non, orange bien mûre tout au plus ! »

Le freinage brutal succède au démarrage en trombe et aux rapides écarts droite gauche pour toujours essayer d ‘aller plus vite que le concurrent de l’autre ligne.

Les enfants adorent, c’est un vrai tour de manège !

Pour nous, c’est la façon la plus économe et la plus conviviale de nous déplacer.

Voilà, c’est la fin de notre première semaine en Argentine, nous nous y sentons bien, mais nous avons hâte de découvrir l’extérieur de la ville et ses grands espaces…

Vos nombreux commentaires enthousiastes nous laissent penser que vous appréciez ce blog, et pour nous c’est un vrai plaisir de vous raconter notre aventure, en mots en images et en vidéos.

25 réflexions au sujet de « 01/02 Novembre 2008 : A la découverte de Buenos Aires… »

  1. Stéphanie Vasseur

    Les textes sont vivants et bien écrits, les photos sont sublimes. Une reconversion au retour ? Je suggère l’édition d’une collection de guides touristiques !!! Vous nous faîtes voyager avec simplicité et sincérité, c’est super agréable. Votre voyage commence bien, les craintes s’envolent de part et d’autre visiblement…
    Muchos besos !

    Répondre
  2. damien et agnès

    Devant les difficultées financières rencontrées en ce début de voyage, je vous propose de créer sur le week end du 16 et 17 novembre un MERIGUETHON !!!!
    Par contre pas de promesses de dons que des virements directs sur le compte du credit agricole du languedoc rib joint: 13 506 10000 356 412 52 000 36
    On compte sur vous tous amis bloggeurs
    Merci pour eux !!!!!

    Répondre
  3. lefebvre monique

    Vous nous faites baver. ah les chanceux. Merci pour ce petit moment de rêve et de découverte. Nous voyons que Olive a un peu de mal avec le côté financier de l’aventure.
    Je vois que les kikis vont bien . on vous suit . Tenez nous au courant pour l’arrivée de votre maison roulante super confort !!bisous bisous TATA MOMO

    Répondre
  4. jackie MORGAT 34

    Ce périple commence bien – trés belles ces fotos – la plonge était une bonne idée !!!! ce sont des instants comme ça qui pimentes les périples .bonne continuation . bbbbiiiiizzzz à vs 4. DJACK 34

    Répondre
  5. la famille laine-vivies

    on adore suivre votre aventure, les textes, les commentaires, les photos, tout est extra! on attends avec impatience la prochaine meriguet letter tour!
    ca fait plaisir de voir que tt se passe bien, par contre on sait deja qu’olivier ne se reconvertira pas dans les finances à son retour!!!!!!
    bisous a ts les 4

    Répondre
  6. LOS QUATROS LIARDOS

    Bonne idée les banaux,
    Moi je veux bien investir sur le Meriguethon et en échange je demande des dévidendes sur les recettes du futur livre des voyageurs !!!

    PS Yannick quand tu veux un barbecue à Pezenas !!!

    Répondre
  7. les Rivoire

    Musique, tango…..piége à touristes pour vous, mais pour nous très sympa.
    Ps La 1ère photo est magnifique.
    Bises à tous

    Répondre
  8. BOUSQUET

    On vous suit régulièrement et on adore vos commentaires, les photos, les vidéos, enfin TOUT.
    Si Ste pouvait nous donner les recettes en plus des photos, on pourrait essayer de se mettre nous aussi au régime sud américain.
    Pour Olivier, tu apprendras qu’on ne doit pas mettre tous ses oeufs dans le même panier. Les CB d’un coté, le liquide de l’autre, c’est plus sur.
    Bisous à tous les quatres.

    PS ESTEBAN c’est quand tu veux. Notre adresse yn.bousquet@neuf.fr

    Répondre
  9. avenel maurice

    Beaucoup de soucis avec les pesos.continuez a nous faire des reportages aussi captivants.Mais de grâce pas de big-banque Gros bisous à tous.Papapy

    Répondre
  10. natbou

    bravo pour les magnifiques photos, je sens qu’il va y avoir des impressions sauvages, as-tu pensé aux droits d’auteur ?? ça peut faire une cagnotte pour les prochains restos du routard !! bises et vivement la suite ! c’est un peu comme le feuilleton de la semaine que l’on attend avec impatience. Et je sais de quoi je parle !!

    Répondre
  11. morel

    Que de couleurs ! des photos magnifiques et des commentaires qui vont « trop bien » avec;-)
    Déjà que l’on s’ennuie pas à vous lire qu’est ce que cela va être quand vous aurez commencé le vrai voyage, on a hâte d’y être même si Buenos Aires est une belle ville.

    Répondre
  12. Jack Sparrow

    Waou! J’en prend plein la vue à chaque fois. Photos magnifiques et vidéo super vivante ; on s’y croirait.
    Maman, je veux y aller ; – Non! au boulot.
    A bientôt sur les ondes.

    Répondre
  13. Mat top 14

    Ce blog c’est le taannngo des belles photos, le tango des videos, le tango des textes rigolos, le tango d’ou sont passés mes pesos !

    Bisos à todos.

    PS : et los ninos, ils écriraient pas un petit mot pour faire plaisir à nos autros ?

    Répondre
  14. FRED

    Nous aussi nous voyageons!!!

    Arrivée a La rochelle :
    – gros coup de blues de Pegg
    – gyneco pas convaincant
    -pneu eclaté
    virus informatique, bébé nageur complet, bio fermé, cambriolage a avignon, blessure au basket, poste de fred supprimé….. l’aventure la vraie c’est La Rochelle…Venez réver avec nous….
    bises a tous
    Viva Maradona

    Répondre
  15. COMBE

    Merci pour ces récits très bien écrits et illustrés par de très belles photos, qui nous font réellement vivre votre aventure.

    Vers qu’elle date recevez vous le camping-car pour continuer la route?

    A bientôt.

    Maurice.

    Répondre
  16. JOCELYNE

    super la visite de BUENOS AIRES, et oui grâce à vous on voyage. Ravie de voir que vos petits bouts, apprécient, autrement cela serait étonnant.
    Oui malgré la pauvreté, c’est très beau, et le film sur les danseurs de tango merveilleux.
    Racontez un peu vos repas (si ce n’est déjà fait) j’ai lu qu’une partie. Poissons, viandes, gateaux, spécialités ?
    Et si vous faites des phots des fleurs.
    Bon voyage, bonne santé. Cordialement JOCELYNE de MEZE

    Répondre
  17. Famille DELATTRE JANIN

    Nous sommes ravis de partager votre périple.
    Vos découvertes nous font aussi voyager et découvrir un autre monde.
    Merci pour vos reportages passionnants.
    A quand vos nouvelles aventures???…qui se terminent fort heureusement de façon agréable.Que de surprises!
    A bientôt,la joie de vous lire.
    La famille Delattre-janin

    Répondre
  18. Jack Sparrow And Co

    Oui ? et … Alors ? (…)? On est le 15 novembre et nous sommes impatient de connaître la suite…On veut des news! on veut des news!
    A très bientôt sur les ondes…

    Répondre
  19. Sandrine

    Bonjour les Meriguet ! J’espère que tout se passe bien depuis notre rencontre à BsAs ! Êtes vous déjà en direction de Valdez ? De notre côté la sortie s’est faite non sans mal mais ça y est, et on devrait avoir nos affaires demain devant la porte ! On vous attend à San Rafael !

    Sandrine et Daniel

    Répondre
  20. Valérie, Franck de St Jean de Védas

    On vous suis en scred, merci de nous faire voyager pour pas un rond. Le site est nikel tout comme votre aventure à bientot.
    Franck.

    Répondre
  21. Marjorie et Arnaud de Meze

    Je suis emmerveillée par votre blog, je n’en crois pas mes yeux…
    J’attends la suite avec impatiente…
    Sinon, nous travaillons trés trés dur pour le gala…On pense à toi.
    Bises.

    Répondre
  22. FAMILLE VAN BUTSELE

    ESTOY FELIZ DE TENER LA OPORTUNIDAD DE VER LA FAMILIA MERIGUET CUANDO QUIERO
    Véronique
    Les VAN BUTSELE vous embrassent trés fort, Marc, Léa , Clara, et véro

    Répondre

Répondre à lefebvre monique Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *