26 Décembre 2008 : Brèves du bout du monde

Vendredi 26 déc. Après 6 jours passés au camping, nous avons des fourmis dans les jambes et BEF commence à rouiller, il est temps pour nous de reprendre la route malgré une météo épouvantable. La pluie ne nous a pas quittés depuis notre arrivée et le camping ressemble à une grande pataugeoire de boue !!!

Nous décidons donc de partir à l’est d’Ushuaia, et d’aller jusqu’au bout de la route, au bout du bout du monde en quelque sorte…

Après 80 km, nous arrivons à l’Estancia Harberton. Une estancia est une grande propriété agricole souvent consacrée à l’élevage de bovins ou de moutons. Celle-ci a un intérêt historique  puisqu’elle a été fondée en 1886 par un pasteur anglais, Thomas Bridges, premier européen à s’être installé en Terre de Feu et farouche défenseur des indiens Yamanas, qu’il accueillera sur ses terres et protégera.

Le domaine est immense, 20 000 hectares, il est toujours resté dans la même famille et a vécu de son activité agricole jusqu’en 1992. Aujourd’hui, c’est un endroit touristique.

Après s’être présentés à la réception, nous pouvons circuler librement et gratuitement dans le domaine, plusieurs aires de stationnement sont prévues pour y passer la nuit. L’endroit est magnifique, Olivier le trouve très photogénique et ne lâchera pas son appareil photo, même en conduisant ! Nous croiserons des chevaux en liberté, de nombreux renards et de belles oies sauvages.

Non loin de là, un musée très intéressant sur la faune marine de la région, où des scientifiques récupèrent les ossements des animaux échoués sur les côtes et reconstituent leur squelette. L’occasion de voir à taille réelle une multitude de dauphins, baleines, orques et autres pingouins, les enfants sont très intéressés par une telle diversité d’animaux marins.

La piste longe une côte sauvage et découpée,

nous roulons le long du canal de Beagle.

Une fois encore, nous ne nous lassons pas d’admirer cet endroit authentique, où seule la nature puissante a laissé son empreinte si l’on en juge par la forme de certains arbres !!!

Nous passons 2 nuits sur ces terres et le deuxième matin, nous nous réveillons sous une pluie de flocons de neige… On vous l’a dit, « ici c’est l’été mais il fait froid » !

Dimanche 28 déc. , nous décidons de retourner au camping d’Ushuaia. Robin et Lola trépignent d’impatience à l’idée de retrouver leur bande de copains. Les retrouvailles se savourent autour d’un bon barbecue. Ici, la météo ne sera jamais un obstacle à l’organisation d’un asado et même sous la pluie, à grand renfort de bâches tendues, la viande succulente est saisie sur le grill.

Le lendemain, les plus bricoleurs du groupe décident de s’attaquer à notre problème de batterie.

Le capot est ouvert, les testeurs en tout genre sont sortis et de nombreux tests seront effectués.

Sans que toutefois en fin de journée, notre problème ne soit résolu…

Mais bon, ce qui importe c’est la grande solidarité qui règne entre nous tous, voyageurs novices ou affranchis aux atouts divers et multiples. Nous, nous n’avons pas encore ce côté « débrouille » qui caractérise souvent ceux qui ont déjà pas mal bourlingué, mais nous avons les oreilles grandes ouvertes prêtes à capter une multitude de bons tuyaux !!!

Mercredi 31 déc. , une nouvelle fête se prépare, cette fois c’est un agneau entier grillé que nous avons au menu. Nous trinquons au champagne au son de la guitare d’Olivier et sur un air bien connu repris en chœur par tout le camping, des Brésiliens, des Argentins, des Israéliens, des Australiens… «  Ushuaia… donde esta…  »

Une bonne soirée, qui me vaudra une bonne migraine le lendemain matin, le champagne argentin serait-il de piètre qualité ?

Vendredi 2 janvier, visite au Museo maritimo y del Presidio, qui est en fait l’ancien pénitencier de la ville. La prison a été construite en 1902, pour essayer de peupler la ville d’Ushuaia. Il retrace 500 ans de navigation autour de cette région, mais c’est également l’occasion d’avoir un bon aperçu des conditions de détention des bagnards, car une aile entière de la prison est restée en état et se visite.

Les enfants ont montré un grand intérêt pour cet endroit et ont joué pour quelques instants aux prisonniers.

Samedi 3 janv. , le soleil brille, la température est un peu plus clémente, il n’y a pas de temps à perdre pour se rendre dans le parc naturel de la Terre de Feu. Dans ce parc, on y trouve le bureau de poste le plus austral du monde où l’on peut faire tamponner son passeport comme preuve de son passage,

on peut y voir le train du bout du monde, ancien train qui servait à amener les bagnards pour tailler le bois, l’appellation « bout du monde » est utilisée à tout va, ça fait partie du jeu !

C’est également ici que se termine en cul de sac, la fameuse ruta 3 que nous avons longuement empruntée depuis Buenos Aires.

Nous ferons notre première grande randonnée (3 h de marche),

le paysage est somptueux, d’un côté les montagnes enneigées qui se jettent dans le canal de Beagle,

de l’autre la forêt qui à cause d’une multitude d’arbres morts prend des allures inquiétantes.

Nous partirons même un soir en expédition pour voir les castors qui causent ici des dommages conséquents pour l’environnement du fait de leur nombre important, mais nous reviendrons bredouilles, le castor ne se laisse pas trop observer !

Lundi 5 janv. , fini les vacances, l’école reprend sous les soupirs et les plaintes… 15 jours de vacances ça fait prendre de mauvaises habitudes, mais en tant que parents enseignants, nous en avions vraiment besoin !!!

Il nous tarde maintenant de quitter la région et de remonter vers le soleil, mais nous attendons un colis et cela nous pose quelques problèmes… Expédié de France le 19 déc. par Fedex, il est introuvable, après deux jours entiers de recherches et d’appels multiples durant lesquels nous avons reçu une multitude d’informations erronées. Aux dernières nouvelles, il serait bloqué à l’aéroport de Buenos Aires par la douane… Buenos Aires n’est après tout qu’à 3 070 km plus au nord !!! C’est affaire courante si l’on en croit les témoignages récoltés autour de nous, l’Argentine est un magnifique pays désorganisé…

Dans la série des choses qui fâchent, la honteuse habitude de tout faire payer plus cher aux touristes :ici, les prix du gasoil, du gaz, des musées, des entrées dans les parcs, tout est de 2 à 4 fois plus cher pour les étrangers, c’est une spécialité de la région, certainement pas la plus accueillante !

Impossible de terminer ce carnet de route, sans vous remercier chaleureusement pour tous vos mails et SMS de bons vœux !

A notre tour de souhaiter à nos familles adorées, à nos amis fidèles et à tous ceux qui suivent notre aventure, une EXCELLENTISSIME année 2009,  pleine de joies, de bonnes surprises, de bonne humeur, de bons petits plats, de soirées entre amis, de ballades dans la nature, d’étoiles dans le ciel, de voyages, de nouveaux projets, de rêves qui se réalisent, …………………………………………………….. de VIE !

17 réflexions au sujet de « 26 Décembre 2008 : Brèves du bout du monde »

  1. lefebvre monique

    ne vous en faites pas nous aussi on a connu le froid, jusqu’à -16 le matin.mais là le thermonmètre semble remonter. Sinon je suis toujours heureuse de vous lire. Pour ce qui est du champagne de là bas il n’est forcément pas aussi bon que celui de la France. Nous avons une qualité de terre différente et ceci explique sans doute cela. Merci pour les photos magnifiques.
    PLEIN DE BISOUS A MES DEUX LOULOUS et continuez les fêtes, il n’y a que cela de vrai pour le moral
    A+ TATA MOMO (votre boite postale est elle encore bonne et si oui jusqu’à quand merci de me répondre par mail)

    Répondre
  2. Stéphanie Vasseur

    Les photos d’Olivier sont toujours aussi sublimes et tes textes, Sté, me rendent jalouse !!! Robin pousse à vue d’oeil, on croirait que vous êtes partis depuis plus d’un an ! Je suis heureuse que cette aventure… aventureuse se passe aussi bien pour vous 4 !
    Je vous embrasse du fond de mon lit, angine oblige. Eh oui, ici aussi, il fait un temps de chien et les microbes sont partout !!!
    Grosses bises à toute la famille, Stéph

    Répondre
  3. Claude

    Salut les « boudumondistes » !
    Merci pour toutes ces nouvelles ! Ici c’est (toujours) l’hiver…mais on va attendre avec impatience toutes les bonnes choses que Sté nous souhaite pour cette nouvelles année !
    Bonne route vers le soleil !

    Bisous

    Claude

    Répondre
  4. bailly corinne

    salut avous quatres je prends un peu le temps de vous envoyer un petit message une bonne année magnifique a vous quatres toujours de belles images ici le froid est de mise on a meme eu de la neige sympa pour ce qui te concerne steph nous allons manger au resto lundi 19 janvier avec l’équipe des danseuses l’ambiance n’est pas au top on a un peu de mal a se motiver mais bon on pense a toi et a ta petite famille gros bisous a vous et encore bonne année

    Répondre
  5. nato

    Sublime le vol de ce volatile pris en plein effort !!
    il faudra que je m’entraîne avec mon nouvel appareil pour saisir de tels phénomènes ! pour l’instant on finit l’épisode neigeux en bouillasse et verglas. J’ai testé le dérapage sur rond-point en twingo, c’est fun.
    j’espère que votre problème de paquet est résolu et que bientôt vous croiserez Gérard Holz dans le désert du Chili ! hihi
    bisous
    ps : c’est quoi la prochaine bestiole à collectionner ? c’est mon projet pour 2009.

    Répondre
  6. guilhem

    bonne annee la famille, je vois que cela continu a etre top pour vous et vous souhaites que cela continu durant tout votre voyage.Dommage que vous soyez encore si bas, car en voyant vos photos et vos description nous avons craquer et nous nous faisons aussi un petit trip avec steph au mexique dans 10 jours.
    Gros bisous a tous les quatre a tres bientot et bon vent

    Répondre
  7. COMBE

    Merci de nous envoyer ces fabuleux récits et ces merveilleuses photos qui nous font continer à vivre ce beaux voyage.
    J’espère que vous trouverez enfin cette panne électrique qui vous inquiète.
    Je souhaite que le temps s’améliore afin que vous puissiez poursuivre plus agréablement la route.
    Chez nous le froid c’est installé.
    Je vous souhaite une bonne année à tous.
    Maurice

    Répondre
  8. Jack Sparrow

    Une année 2009 qui se poursuit entre autre au rythme agréable et plein de surprises de vos récits de voyages et d’anecdotes…bonne route à tous les 4 et à bientôt sur les ondes.

    Répondre
  9. ALLO BEF ?? ICI LE CRES !!

    Encore et toujours de belles balades, de belles photos, d’excellents récits, de bons repas, de belles fiesta … pour 2009.

    Au fait, c’est bizarre sur les photos je ne vois janmais le Pic St Loup !!!

    Bises ++++

    Répondre
  10. la famille laine-vivies

    des photos geniales, des textes toujours aussi captivants, des bouilles d’enfants radieux et des parents qui profitent, sous toutes ses formes, de l’aventure. Que demandez de plus pour 2009 si ce n’est que cela continue le plus longtemps possible. bisous aux louloux et a bientot

    Répondre
  11. planes beatrice

    bonne année, bonne santé de la part des planes (béatrice, guy et coline). Nous suivons votre voyage avec passion. Les photos sont superbes les enfants ontl’air en forme. Gros bisous a Lola de la part de Coline

    bisous a vous quatres

    Béatrice

    Répondre
  12. Les Boubou

    Un petit instant tranquille dans cette réalité de fou (boulot-enfants-courses-sport et bouffe à préparer) qui n’est plus la votre (bande de veinards !) pour vous souhaiter à tous les 4 une année 2009 aussi riche et belle que votre dernier trimestre 2008.
    On vous embrasse fort et merci pour vos récits de voyage qui nous transportent
    Virginie, R1, Pauline et Nathan
    P.S: votre petite chanson est devenue culte dans notre quartier !!

    Répondre
  13. Sandrine

    Quelles belles photos vous faites dites moi ! On voit que vous profitez bien malgré les 4 saisons par jour de la Patagonie Australe. Que j’aime cette région. La neige en été ça a son charme non ? Et ça vous met à égalité avec les Européens qui se les gèlent et qui vous en voudront moins qu’à nous. Profitez bien de la suite, et continuez à donner des nouvelles ! Eugénie est en Bolivie !
    A bientôt !

    Répondre
  14. Sabrina

    Nous vous avons croise auj au glacier Perito Moreno (merveille de la nature, nous sommes restes 6h a le contempler) ; et vous, vous avez eu la chance en campant sur place de profiter du coucher du soleil !! Vive le camping car. Nous sommes egalement en tour du monde pour un an, nous rentrons debut avril ; et notre seul souhait est de repartir au plus vite avec notre future famille, de vous avoir vu (avec vos enfants et amis), cela m´a conforte dans l´idee qu´il est possible de voyager longtemps avec ses enfants, oui tout est possible ! Super votre blog et continuez a profiter de la vie et de votre voyage. Que se vaya bien. Sabrina et Jerome

    Répondre
  15. Arnaud MALLET

    Jamais trop tard pour le crier haut et fort :
    — BONNE ANNEE —
    Je viens de découvrir votre site grâce au tyrolien Bertrand ce week end.
    A voir vos sourires sur les photos je suis remplie de plaisir pour vous, youpiiiiiii
    Je trinque avec vous au verre de l’amitié 2009 :))
    Steph, je te fait un gros bisous virtuel et suis content de voir que Olivier joue enfin sans fausses notes :)))

    PS : A lire les commentaires, il me semble avoir repéré quelques personnes…de connaissances… J’en profite donc pour vous souhaiter aussi à vous toutes et tous, mes meilleurs voeux de bonnheur pour 2009 avec un réel plaisir.

    Arnaud.

    Répondre

Répondre à Arnaud MALLET Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *